Mythe

 

Da Vinci Code : entre légende et fiction... (cliquez sur l'image pour accéder à la fiche technique du long-métrage)

Il est régulièrement prétendu que le nombre de plaques en verre de la Pyramide se porte à exactement 666, le « Nombre de la bête », souvent associé à Satan.
Un seul décompte permettrait d’arriver à ce chiffre. Il faut prendre le nombre d’éléments géométriques sur la grande pyramide (673 facettes + la porte), y ajouter le nombre de facettes de la pyramide inversée et soustraire le nombre total de facettes de toutes les petites: 674+112-120=666. Ce décompte a toutefois le défaut d’être assez tiré par les cheveux…
Le mythe refait surface en 2003, quand Dan Brown l’évoque dans son livre à succès, Da Vinci Code.

Publication à titre pédagogique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :